Que se passe-t-il à l’IBP ?

Publié le par Christophe Saint-Placide


 

Sur son Metablog, l’abbé de Tanoüarn, assistant du supérieur de l’Institut du Bon-Pasteur (IBP), nous annonce la suppression de la maison de formation romaine de cet institut. Une maison qui formait une des particularités – elles sont nombreuses – de l’IBP.

À lire son texte, il est clair que l’abbé de Tanoüarn est en désaccord complet avec l’abbé Laguérie sur le sujet.

À ceux qui connaissent les deux hommes, cette information ne constitue pas une nouveauté.

L’abbé de Tanoüarn entend prendre rendez-vous pour l’avenir. De manière non-polémique ! Ce qui est l’expression polie pour annoncer des divergences profondes.

À l’heure où le cardinal Canizares ne viendra pas conférer les ordinations à Saint-Éloi, à Bordeaux, il serait pour le moins dommageable pour tous (bien au-delà des cercles de l’IBP) d’aller vers un nouvel effritement.

Au-delà de cet aspect de cette nouvelle situation, plusieurs questions se posent :

      pourquoi une telle décision ?

      que vont devenir les séminaristes concernés ?

      que va devenir le supérieur de la maison romaine de l’IBP ?

L’été est chaud. Il risque de le devenir encore plus pour le petit monde traditionaliste. 

Publié dans Informations

Commenter cet article