À lire sur le Forum Catholique

Publié le par Christophe Saint-Placide

A côté du Forum catholique, ce modeste blog n’est pas grand chose. Ni en terme de fréquentation, ni, bien sûr, en terme d’informations. Si par hasard, vous n'avez pas encore regardé le Forum aujourd’hui, je voudrais signaler deux interventions de liseurs, pour reprendre la terminologie en vigueur sur le Forum. On me pardonnera, j’espère, de signaler celles qui sont en lien avec des post récents de ce blog.

 

1°) La première de ces interventions concerne mon post de ce matin. Sous le titre « Les conciliaires ont perdu la guerre, mais les tradis ne l'ont pas gagnée... » michelRBL signale les réactions à mes interventions sur l’affaire Escher. Je partage tout à fait son point de vue quand ce liseur écrit : « il est particulièrement important qu'au moment où les progressistes se délitent et se sclérosent, les non-conciliaires, quant à eux, continuent, toutes tendances confondues, à s'adapter à des situations nouvelles, à cesser de tirer sur les amis même si ces amis vous agacent, à faire des analyses renouvelées, à laisser tomber tout esprit de chapelles et sous-chapelles, à profiter de tout événement favorable. Et par dessus tout, à être d'abord d'Eglise. Je dis bien à continuer, car les troupes traditionnelles ont fait des progrès. Et ce Forum catholique, n'en déplaise aux grincheux, a une évidente capacité pédagogique. »

Quand on voit certains sites progressistes reprendrent nos informations, il est clair que nous avons une longueur d’avance. Malgré certaines interventions (voir ci-dessous) pour le moins étonnantes, j'estime pour ma part que la Forum Catholique est d'une grande utilité, avis d'ailleurs partagé à Rome où plusieurs membres de la Curie passent du temps à prendre la température sur le Forum.

 

2°) La seconde intervention concerne la reprise dans ce post de l’information donnée sur son MetaBlog par l’abbé de Tanoüarn. Pour mémoire, je cite le MetaBlog : « A l'heure où l'abbé laguérie supprime d'un trait de plume la maison de Rome de l'IBP comme maison de formation de séminaristes et déclare qu'elle sera consacrée désormais à des études de 3ème cycle, uniquement pour des gens qui sont déjà prêtres, je voudrais dire quelle est ma pensée sur le sujet et... prendre rendez-vous avec l'avenir d'une manière non-polémique »

 

Un liseur écrit donc au sujet de mes interrogations :

« est-il vraiment utile pour l'Eglise du Christ en général, et la Tradition en particulier, de diffuser des infos de ce genre ?

J'avais envisagé de mettre comme titre :

à qui voulez-vous nuire ?

à l'IBP ?

à l'Abbé Laguérie ?

à l'Abbé de Tanoüarn ?

Prions pour eux, et évitons de leur créer encore plus de problèmes ! »

Il n'est d'ailleurs pas le seul. Un autre lisieur parle maintenant de « Fouille M. »

Il ne faudrait quand même pas renverser les choses. À partir du moment où l’abbé de Tanoüarn met publiquement en ligne une information, celle-ci perd son caractère privée et mérite donc d’être discutée. Je rajoute que j’écris clairement dans ce post « il serait pour le moins dommageable pour tous (bien au-delà des cercles de l’IBP) d’aller vers un nouvel effritement. » Je ne cherche à nuire à personne, ni aux abbés en question, ni à l’IBP (ni aux autres, FSSPX incluse). Difficile quand même de vouloir nuire à l’abbé de Tanoüarn en reprenant ce qu’il a écrit sur son blog.

Difficile pour ma part d'imaginer l'abbé de Tanoüarn comme un « intouchable ». Il est suffisamment ouvert à la discussion et au débat, pour accepter que l'on s'interroge sur un de ses textes publics. 

Publié dans Questions et analyses

Commenter cet article