Développement organique : le débat (5)

Publié le par Christophe Saint-Placide

Une nouvelle contribution de B.B. :

« La vraie liturgie de la Messe pouvait être comprise quand on voyait le Padre Pio, stigmatisé compatient, monter à l'Autel."  Le mystère du Saint Sacrifice était visiblement re-présenté. La messe s'évanouit sans le Calvaire. Toute l'Église tient par la Messe, parce que la Messe touche au Calvaire. La Messe doit tout au Calvaire, mais le Calvaire doit à la Messe de nous être apporté. Celui-ci est toute sa consistance, mais elle tient le Calvaire dans ses voiles apparents et nous le livre"
A ne jamais perdre de vue que l'on soit ordinaire ou extra-ordinaire..! »

Nous allons reformuler ce débat autrement pour essayer de faire avancer les choses positivement. Merci à aux participants.

Publié dans Courrier des lecteurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article