Vatican II est-il responsable de la crise liturgique ?

Publié le par Christophe Saint-Placide

Image-2-copie-15.png




Sous le titre Le Concile Œcuménique Vatican II, un débat à ouvrir vient de paraître en langue française la traduction du livre de Mgr Brunero Gherardini, ancien professeur d’ecclésiologie et d’œcuménisme à l’Université pontificale du Latran, auteur d’une centaine d’ouvrages et actuellement chanoine de l’Archibasilique Vaticane et directeur de la revue internationale de théologie Divinitas.

Édité par les Franciscains de l’Immaculée (Casa Mariana Editrice), cet ouvrage se trouve par exemple à la nouvelle libraire de France livres. C’est un livre important, dont la diffusion risque malheureusement d’être trop restreinte. Il convient cependant de se le procurer pour comprendre que désormais le Concile Vatican II mérite d’être abordé sereinement et d’être ausculté en référence avec l’enseignement antérieur de l’Église. Rome d’ailleurs donne l’exemple qui discute avec la Fraternité Saint-Pie X de ce sujet et qui a accordé à l’Institut du Bon Pasteur la possibilité d’étudier les points litigieux du Concile dans un esprit non polémique.

On pourra penser que ce livre et son sujet n’ont pas de rapport avec l’objet de ce blog. Mais la liturgie réformée est un aspect du Concile, de son application et de sa compréhension. C’est d’une certaine manière la liturgie du Concile et le motu proprio Summorum Pontificum constitue bien un aspect du débat à avoir avec le Concile et sa mise en application.

Le livre de Mgr Gherardini contient onze chapitres, un épilogue et se termine par une supplique au Saint-Père. Pour donner une idée du livre, voici les titres de chapitre et l’on verra qu’un chapitre entier est consacré à la liturgie :

Lettre de Mgr Olivieri

Préface de Mgr Ranjith

Prologue

Ï- Le concile œcuménique Vatican II

II– Valeur et limite du concile Vatican II

III– Pour une herméneutique de Vatican II

IV– Évaluation globale

V– La Tradition dans Vatican II

VI– Vatican II et la liturgie

VII– Le grand problème de la liberté religieuse

VIII– Œcuménisme ou syncrétisme ?

IX– L’Eglise de la constitution dogmatique Lumen gentium

Épilogue

Supplique au Saint-Père.

Dans son chapitre consacré à la liturgie, Mgr Gherardini écrit : « Même en admettant que Vatican II ne soit directement responsable du chaos postconciliaire dans le domaine liturgique, il l’est du moins indirectement, tant pour la référence à son autorité, que pour le lien établi entre les innovations liturgiques et tel ou tel paragraphe de Sacrosanctum Concilium ».

Directement ou indirectement ? On voit dans quel sens va en fait Mgr Gherardini. C’est une question à poser ; c’est une question à se poser. Nous y reviendrons donc.

Publié dans Le livre de la semaine

Commenter cet article