Le Prêtre, image du Christ

Publié le par Christophe Saint-Placide

Sous ce titre vient de paraître un magnifique livre d’art aux éditions de l’Œuvre (320 pages, 49€). Il s’agit de montrer la grandeur et la beauté du sacerdoce catholique à travers quinze siècles d’art. Aussi ce livre propose-t-il la reproduction d’images, gravures, tableaux, illustrant les divers facettes du sacerdoce.

Enfin les divers facettes… Le prêtre-ouvrier ou le curé des loubards, le curé « chébran » ou « dévisseur d’ampoule » n’y a pas vraiment sa place. Pas plus que le curé moderniste qui coupe sa tranche de pain au son de l’accordéon. Il s’agit de fêter l’année sacerdotale avec dignité.

Le livre s’ouvre sur un texte de Benoît XVI et l’introduction est signée du cardinal Medina Estevez. La surprise vient ensuite. Les signataires des textes qui accompagnent le choix iconographique sont tous des prêtres traditionalistes. Défilent ainsi les noms de Mgr Wach, prieur de l’Institut du Christ-Roi Souverain Prêtre, de Mgr Schmitz, supérieur du même institut aux Etats-Unis, du chanoine Mora, supérieur du séminaire de cet institut, des chanoines Jayr, Trézière, Lefebvre, Guillard, Lenhardt toujours du même institut, de dom Forgeot, abbé de Fontgombault, dom Courau, abbé de Triors, dom de Hédouville, abbé de Randol, dom Louis-Marie, abbé du Barroux, de l’abbé Barthe, de l’abbé Romaniuk, de Mgr Wladimir de Saint-Jean de Lagrasse, de l’abbé Goische de l’institut Saint-Philippe Néri, de l’abbé Creighton-Jobe de l’Oratoire de Brompton à Londres, de Mgr Burke, de Mgr Mvé Eugone, de Mgr Meeking, de Mgr Ranjith et de Mgr Laise. Deux laïcs ferment la marche : Christine Sourgin et le maître-d’œuvre du livre, Steen Heidemann.

Un fort beau livre pour l’année sacerdotale. Et d’orientation très traditionnelle.

Publié dans Le livre de la semaine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article