La commission romaine : Mgr Luis F. Ladaria Ferrer

Publié le par Christophe Saint-Placide

Terminons notre présentation des membres de la commission romaine de discussion avec la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, en évoquant Mgr Luis F. Ladaria Ferrer. Étrangement, c’est un nom peu cité, comme s’il était une « pièce » peu importante du dispositif romain. C’est un tort !

Mgr Luis Francisco Ladaria Ferrer est né le 19 avril 1944, sur l’île de Majorque (Espagne). Après des études de droit à l’université de Madrid, il est entré dans la Compagnie de Jésus le 17 octobre 1966. Il a suivi ses études de philosophie et de théologie à l’université pontificale Comillas de Madrid et à la Philosophisch-theologische Hochschule Sankt Georgen de Francfort-sur-le-Main, en Allemagne. Il a été ordonné prêtre le 29 juillet 1973.

Comme il se doit, vu son profil, il s’est rendu à Rome pour décrocher son doctorat de théologie à la Grégorienne, en 1975. Sujet de sa thèse ? Le Saint-Esprit chez Hilaire de Poitiers. Pendant plusieurs années, il assuma la charge de professeur de théologie dogmatique à l’Université Comillas de Madrid avant d’occuper le même poste, à partir de 1984, à la Grégorienne. Deux ans plus tard, il devenait le vice-recteur de cette prestigieuse université et il le restera juqu’en 1994. Deux ans auparavant, il a été nommé également membre de la Commission théologique internationale, et ce jusqu’en 1997. En mars 2004, Jean-Paul II le nommait pourtant secrétaire général de cette commission et, c’est à ce titre, qu’il conduira le document sur les limbes en 2006. Le document de la dite commission sera contesté dans les milieux traditionnels. Mgr Luis F. Ladaria Ferrer participera également aux travaux sur la loi naturelle.

Consulteur de la Congrégation pour la Doctrine de la foi depuis 1995, Mgr Luis F. Ladaria Ferrer a été nommé par Benoît XVI, le 9 juillet 2008, secrétaire de ce dicastère et élevé au rang d’archevêque. Il remplace à ce poste le fidèle Mgr Amato, devenu entre-temps préfet de la Congrégation de la cause des saints. C’est le 26 juillet 2008 que Mgr Luis F. Ladaria Ferrer a été ordonné évêque par… le cardinal Bertone, lui-même ancien secrétaire du Saint-Office, sous la présidence du cardinal Joseph Ratzinger. Les deux évêques co-consécrateurs étaient l’actuel préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, le cardinal Levada et Mgr Vincenzo Paglia. Quelques mois après cette ordination, Mgr Luis F. Ladaria Ferrer devenait aussi consulteur auprès de la congrégation des évêques (13 novembre 2008), puis auprès du Conseil pontifical pour l’Unité des chrétiens (31 janvier 2009). Sans aucun doute possible, il appartient au dispositif de Benoît XVI, d’autant plus qu’il est perçu comme étant théologiquement conservateur. Le 22 avril 2009, il était remplacé comme secrétaire de la Commission théologique internationale par un certain Père Morerod, qu’il retrouve dans la commission romaine.

Sa présence à la tête de cette commission, avec Mgr Pozzo, démontre une fois de plus que le cardinal Levada est davantage une référence symbolique en tant que préfet du Saint-Office que directement engagé dans le dialogue avec la Fraternité Saint-Pie X, au contraire de l’action de Joseph Ratzinger quand il occupait le même poste.

Mgr Luis F. Ladaria Ferrer est un habitué des commissions de discussion « doctrinales ». Fin 2008, il participait à la première rencontre entre musulmans et catholiques et ouvrait le feu des discussions en présentant les fondements spirituels de l’amour de Dieu et du prochain pour les chrétiens.

Publié dans Enquête et analyse

Commenter cet article