L'abbé Aulagnier évoque l'abbé Michel

Publié le par Christophe Saint-Placide

Sur son site (ICI), l'abbé Aulagnier revient sur la triste affaire de Thiberville qui oppose l'abbé Michel et l'évêque d'Évreux. Après un long développement, il termine en rendant hommage à son confrère pour son rôle  d'apaisement – je l'évoquais ce matin – dans une autre affaire, celle du Chamblac.

 

« Le rôle de M l’abbé Michel dans le « combat du Chamblac » (1)

« Ce soutien, je veux le donner à mon confrère, par justice. M l’abbé Michel nous est  venu en aide, avec beaucoup de courage et de bonne prudence,  en  notre lutte opiniâtre que nous avons menée , en 1995-1996, pour le maintien de la messe tridentine au Chamblac, dans la paroissse de M l’abbé Montgomerie Wrigth. Sans lui, nous n’aurions pu « triompher ». L’hiver arrivait.  Avec lui le froid. Les fidèles du Chamblac n’auraient pu continuer à assister  dehors, dans les champs et le froid, aux messes selon le rite romain de saint Pie V, que leur avait gardées leur curé, quarante ans durant.  M l’abbé Michel nous a alors aimablement et par respect pour la mémoire du « curé du Chamblac », son ami, reçus dans une de ses églises, au Planquet. C’est lui qui proposa la solution. Elle fut appréciée par le préfet de l’Eure et le député… L’évêque, de l’époque,  Mgr David, dut l’accepter à son corps dfendant. M l’abbé  Michel  n’ a jamais changé. Ce courage lui vaut peut-être aujourd’hui la « colère » de son évêque. Il n’y a rien de pire qu’une colère « rentrée » qui s’exprime… Si vous voulez savoir le rôle de M l’abbé Michel dans l »affaire du Chamblac », je vous recommande la lecture de mon livre: « l’enjeu de l’Eglise : la messe ». C’est l’objet du premier livre de cette longue « histoire ». A commander chez l’éditeur ou l’auteur : 29 avenue de l’Europe,  Magnanville 78200. 06 80 71 71 01. »

(1)Le Chamblac est ce petit village de l’Eure, tout proche de Thiberville.

Publié dans Informations

Commenter cet article