Institut du Christ-Roi à Saint-Brieuc

Publié le par Christophe Saint-Placide

Tranquillement, l’Institut du Christ-Roi Souverain Prêtre élargit le nombre de ses apostolats en France. Animé d’un véritable esprit de famille, complémentaire des autres fraternités et instituts, ces petits-fils du cardinal Siri répondent de plus en plus à la demande des évêques. Dans le milieu traditionalistes français, ils sont parfois mal vus, en raison de leur attachement très romain à certaines formes extérieures ainsi qu’à une certaine facilité à s’accomoder aux exigences du terrain – entendez les évêques.

C’est ainsi qu’un nouvel apostolat a débuté à Saint-Brieuc en Bretagne comme le rapporte le quotidien de la région, de tendance et d’origine démocrate-chrétienne : Ouest-France. L’article date du 17 juillet mais il est toujours disponible sur le Net (ICI). À la suite du motu proprio de 2007, l’évêque avait institué la célébration d’une messe en forme extraordinaire en la basilique Notre-Dame-d’Espérance, la bien nommée… Des prêtres diocésains se relayaient pour assurer ce service de messe.

 

« Jusqu'ici, explique Ouest-France, 

les célébrations étaient assurées par des prêtres du diocèse. Ceux-ci ont souhaité, en raison de leur âge, en être déchargés. Le diocèse a donc décidé de faire appel à un jeune prêtre ordonné le 30 juin à Florence, membre de l'Institut du Christ-Roi Souverain-Prêtre. Il doit prendre ses fonctions à la rentrée. Mais depuis dimanche dernier, ce sont des prêtres remplaçants, issus de ce même Institut du Christ-Roi qui officient à la basilique. Outre le service liturgique dominical, certains sacrements et les obsèques pourront être assurés dans les paroisses ».

 

Publié dans Informations

Commenter cet article