Et inculte en plus…

Publié le par Christophe Saint-Placide

Voici une perle trouvée dans le « procès-verbal » de la visite de Mgr Nourrichard, évêque d'Évreux à Thiberville dimanche dernier. Ce « procès-verbal » a été rédigé par « l’Abbé J.P. DECRAENE Chancelier de l’Evêché d’Evreux, témoin des faits ». Ce « procès-verbal » (sic) n'est pas signé par les autres protagonistes de l'affaire. Il est donc très sujet à caution. Disons donc qu'il s'agit du témoignage de l'abbé Decraene. Lequel devrait revoir un peu ses connaissances en liturgie puisqu'il ose écrire :
« 10h00. Une procession d’entrée est impossible. Les sièges du choeur sont occupés. Trois sièges pour Mgr N. et les Abbés. Salutation de l'autel. S'y trouvent la patène et le calice, sous le voile. Evêque et prêtres doivent célébrer la Messe « dos à l'assemblée ».

Pour l'abbé Decraene, redisons-le. Célébrer, « ad orientem » revient à célébrer vers Dieu et non célébrer « dos à l'assemblée » qui visiblement n'est même plus le « peuple de Dieu », notion pourtant toute conciliaire.
On conseillera aux paroissiens de Thiberville de se cotiser et d'acheter au Chancelier de l'évêché d'Évreux, le livre du Père Lang, aujourd'hui membre de la Congrégation du Culte divin : Se tourner vers le Seigneur, essai sur l'orientation de la prière liturgique (Ad Solem). La préface est d'un certain Joseph Ratzinger. Mais l'abbé-chancelier connaît-il ce dernier ?

Pour lire le témoignage de l'abbé-chancelier, il faut avoir le courage de cliquer ICI.

Publié dans Humeur

Commenter cet article