L’Angelus

Publié le par Christophe Saint-Placide



Ce titre de la prière traditionnelle de l’Église en l’honneur de la Vierge Marie est aussi celui de la nouvelle fondation de l’Institut du Bon Pasteur (IBP). Situé dans le Cher, L’Angelus (ci-dessus) est un véritable centre puisqu’il accueille une école et un internat (appelés à se développer au fil des années), des activités spirituelles pour la jeunesse (scoutisme, catéchisme, camp de formation, retraites), mais aussi « une communauté de frères enseignants et éducateurs pour promouvoir le développement d’un internat et d’un centre spirituel pour la jeunesse et les chrétiens soucieux de se ressourcer spirituellement ». Cette communauté a été placée par l’abbé Laguérie, supérieur de l’IBP, entre les mains de l’abbé Spinoza, qui en est désormais le « modérateur ». Le noviciat  s’est ouvert en septembre. L’Angelus accueille les deux branches qui constituent les Frères du Bon Pasteur :

– les frères enseignants et éducateurs. Ils se destinent à l’enseignement ainsi qu’aux œuvres de jeunesse.

– les frères « coadjuteurs », sorte de frères convers qui aideront dans les structures de l’IBP, école ou non.

Enfin l’Angelus se propose d’être aussi un lieu de haltes spirituelles, capable d’accueillir personne seule et famille.

L’idée des frères de l’IBP est née de l’abbé Régis Spinoza. (ci-contre) D’origine italienne, diplômé d'État en histoire et géographie à l'université de Bordeaux, et en philosophie aux universités de Toulouse et en Sorbonne, l’abbé Régis Spinoza a notamment présenté un mémoire de maîtrise à l'université de la Sorbonne, Paris IV, en mai 2003 sur Le sens chrétien de l’histoire. Il a été séminariste à l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre, religieux à la Sainte-Croix de Riaumont, avant de devenir séminariste à l’Institut du Bon Pasteur.

C’est au sein de cet institut qu’il a été ordonné le 22 septembre 2007. Il a été aussi professeur de collège et de lycée sous et hors contrat, chef scout et aumônier de clan, professeur de philosophie au Séminaire de l'Institut du Bon Pasteur et directeur pédagogique du Primaire et Collège de l'école Saint-Projet à Bordeaux et aumônier de guides aînées à Bordeaux. Il est l’auteur d’un livre pour adolescent, Génération Benoît XVI, espérance de demain (éditions DFR). Préfacé par le Père Guy Gilbert, ce livre devrait, selon les dires de l’abbé Spinoza, former le premier d’une longue série d’ouvrages à destination de la jeunesse.

Pour en savoir plus sur l'Angélus :  ICI.

Publié dans Informations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article